Contacter le site du Syndicat Intercommunal du Bassin Sud-Ouest du Mont Ventoux (SIBSOMV) Favoris du site du Syndicat Intercommunal du Bassin Sud-Ouest du Mont Ventoux (SIBSOMV) A-   A   A+  

Objectif de l'opération

Sur le bassin versant du Sud-Ouest Mont Ventoux qui comprend plusieurs cours d'eau principaux, seule une station de mesure de débit (station hydrométrique), située sur l'Auzon à Mormoiron et gérée par le Service de Prévision des Crues du Grand Delta (SPC Grand Delta), était en service jusqu’alors. En effet, les autres stations, également gérées par les services de l'Etat, ont progressivement été abandonnées ou détruites lors des crues successives et non remises en service. Cette insuffisance d'équipements en matière d'hydrométrie engendrait un manque de connaissance pénalisant dans la gestion du risque inondation, notamment pour le dimensionnement des ouvrages de protection. L'opération avait donc pour objectif de rééquiper le bassin versant en stations hydrométriques tout particulièrement pour améliorer la connaissance des débits de crue.

 

Détail de l'opération

Une étude a d'abord été réalisée afin de définir les équipements : nombre de stations et leur emplacement, nature, fonctionnement et mode de gestion des équipements... Cette étude a été confiée au bureau d'études SETEC-HYDRATEC. Elle adonné lieu à 3 réunions du comité technique constitué pour le suivi de l'opération, ainsi qu'à une restitution au conseil syndical. 4 nouvelles stations hydrométriques ont ensuite été installées dans le courant de l'année 2019. Elles se situent sur la Salette à Beaumes-de-Venise, sur le Brégoux à Caromb, sur le Mède à Saint-Pierre-de-Vassols et sur l’Auzon à Carpentras. Le marché pour l’installation des équipements a été attribué à SPIE.

Chacune des 4 stations comprend 2 capteurs de niveau d’eau (sonde piézométrique et radar sur la Salette à Beaumes-de-Venise, sur le Brégoux à Caromb et sur le Mède à Saint-Pierre-de-Vassols, sonde piézométrique et bulle-à-bulle sur l’Auzon à Carpentras). Les niveaux d’eau sont enregistrés toutes les 5 minutes sur une centrale d’acquisition puis transmis sur un serveur par réseau 3G/4G. Les données sont ensuite contrôlées, corrigées si nécessaire et converties en débit, par application de la courbe de tarage de chaque site (relation entre hauteur d'eau et débit).

 

Capteurs et échelle limnimétrique sur la Salette à Beaumes de Venise Capteurs et échelle limnimétrique sur le Mède à Saint Pierre de Vassols
Radar, sonde piézométrique et échelle limnimétrique sur la Salette à Beaumes-de-Venise  Radar, sonde piézométrique et échelle limnimétrique sur le Mède à Saint-Pierre-de-Vassols

 

Si l’objectif principal de l’opération était d’améliorer la connaissance des débits, en hautes comme en basses eaux, le choix a également été fait d’apporter une aide à la décision aux communes pour l’alerte de crue. Ainsi, les données enregistrées sont transmises sur le serveur du SPC Grand Delta et diffusées sur Hydroreel, le serveur de données hydrométriques en temps réel, avec une mise à jour toutes les 4 heures hors crue et toutes les 15 minutes en crue.

Lien vers Hydroreel : https://www.rdbrmc.com/hydroreel2/carto/

La maintenance matérielle simple ainsi que toutes les taches de métrologie (vérification du calage des mesures, établissement des courbes de tarage et traitement des données) sont assurées par le syndicat en régie. La maintenance matérielle curative est quant à elle confiée à un prestataire.

 

Coût et financement de l'opération

L'opération s'est montée à 111 000 € HT. Elle a pu bénéficier d'un financement à 80% par l’Etat, l’Agence de l’Eau, la Région et le Département.

Réalisé par : Logo de Synapse Entreprises